Orthodontie chez l’enfant

A quel âge dépister ?

Une première consultation peut être utile dès l’âge de 6-7 ans afin de faire une évaluation globale et dépister certaines anomalies qui ont besoin d’une prise en charge précoce.

Ce premier rendez-vous consiste en un examen clinique de l’enfant plus une radio panoramique afin de juger de l’évolution de l’ensemble des dents définitives et aussi détecter les éventuelles malpositions, agénésies (absence d’une dent définitive) ou une dent surnuméraire. Parfois une téléradiographie de profil peut être demandée.

Selon les résultats de ce premier bilan on peut procéder de deux manières :

  1. Surveillance
    Si aucune anomalie n’est détectée, l’enfant peut être placé sous « observation » et sa dentition sera évaluée à intervalles de 12 mois.
  2. Traitement précoce – interception
    Un traitement précoce a généralement pour objectif d’utiliser les potentiels de croissance faciale pour corriger plus rapidement et avec une plus grande stabilité une anomalie.

Selon le type d’anomalie, un traitement précoce peut être nécessaire dès l’âge de 6-7 ans.
Ces traitements sont souvent de courte durée (entre 6 et 12 mois) et peuvent être réalisés à l’aide d’appareils fixes ou amovibles.
Cette première phase est très souvent suivie par un traitement orthodontique à l’adolescence, après une période de suspension plus ou moins longue.

Un traitement d’interception permet de :

  • Utiliser le potentiel de croissance maxillo-faciale, guider corriger la direction de la croissance
  • Diminuer le risque de traumatisme sur les incisives
  • Diminuer le risque de résorptions radiculaires en réduisant le surplomb incisif et la durée de traitement par appareil fixe
  • Réduire la nécessité d’extraction en denture permanente
  • Corriger certains troubles de prononciation, déglutition, respiration
  • L’épanouissement psychologique, une amélioration de l’estime de soi et une réduction des expériences sociales négatives

Différer ce traitement, c’est trop souvent exposer l’enfant à une inutile aggravation de sa pathologie et à une prise en charge tardive, avec son cortège de contraintes thérapeutiques.

–> Quelques exemples de cas pour lesquels un traitement précoce s’avère nécessaire…

Orthodontie pour Enfants et Adultes